Stratégies au rami

Le rami est-il un jeu de chance ou un jeu de logique ? Sans doute un peu les deux. Si les cartes piochées incombent au hasard, la stratégie permet de s’en tirer à bon compte et de transformer son jeu en jeu gagnant.

Alléger sa main ou penser au rami ?

Il existe deux types de joueurs au rami : ceux qui préfèrent poser régulièrement des combinaisons pour alléger leur main et éviter les points de pénalité et ceux qui gardent le plus longtemps possible leurs cartes dans l’espoir de réussir le coup ultime qui les amènera à la victoire : le rami. Étaler ses cartes d’un seul coup est le but de tous les joueurs mais ce n’est pas forcément aisé à réaliser. Penser au rami, c’est oublier la valeur des cartes pour se concentrer sur un seul but, penser aux combinaisons, c’est ne jamais perdre de vue la valeur des cartes. Bien entendu, les stratégies des joueurs peuvent évoluer au cours d’une partie, en fonction des cartes piochées.

Comment poser ses cartes ?

Sauf dans le cadre de certaines variantes du rami, on utilise deux jeux de 54 cartes pour une partie. De ce fait, on peut affirmer que toutes les cartes sont en double. Pour établir une stratégie de jeu et voir quelles sont les possibilités et les chances de réussir qui s’offrent à lui, un joueur va devoir considérer à la fois les cartes défaussées et les cartes présentées dans les différentes combinaisons des joueurs. Il va donc devoir développer ses capacités de déduction. Mais, contrairement au poker, le rami n’est pas un jeu de bluff. En effet, pour bluffer, un joueur devrait en venir à se séparer d’une carte dont il a besoin pour son jeu. Ce serait prendre un risque inconsidéré car au rami, les cartes sont difficiles à récupérer.

Penser aux points de pénalité

Quelles que soient sa stratégie et son approche du jeu, il est important que le joueur pense en points de pénalité lorsqu’il organise ses combinaisons. Pour cela, sa concentration doit être totale tout au long de la partie car il lui faut anticiper la victoire de ses adversaires et se débarrasser à temps des cartes qui ont le plus de valeur. En effet, dès qu’un joueur gagne, ses adversaires reçoivent des points de pénalité auxquels viennent s’ajouter la somme des cartes qui leur restaient en main. Plus les cartes sont nombreuses et plus leurs valeurs sont élevées, plus le joueur sera pénalisé.

Réalisation : MKH